Forums Développement Multimédia

Les formations Mediabox
Les formations Mediabox

L'outil plume dans Photoshop

Compatible Photoshop. Cliquer pour en savoir plus sur les compatibilités.Par Victor P., le 15 juin 2008

Bonjour,
Dans ce tutoriel, nous allons voir ce qu’est l’outil plume, puis comment l’utiliser, et des utilisations possibles des tracés.

L’outil plume permet de faire des tracés à bords droit ou en courbes : pour dessiner ou définir une sélection. Ils sont appelés tracés vectoriels car ils peuvent être agrandis sans perte de qualité - avant d’être pixellisés (remplis par une couleur, par exemple) - ou être utilisés comme masque vectoriel. Les utilisations des tracés seront développées plus tard.

Utilisation de la plume

Différents outils, différents modes

Sélectionnez l’outil plume dans la barre d’outil ou utilisez P. Dans la barre des paramètres, vous avez accès à différents paramètres :

1.jpg

  • 1 : Pour créer un calque de forme. L’utilisation de la plume créé alors un nouveau calque de la couleur choisie (dans la barre de paramètres) avec un masque vectoriel : la zone interne au tracé sera « visible » et donc de la couleur choisie, le reste sera invisible.
  • 2 : Pour créer un tracé : ce que l’on utilisera ensuite. Aucun calque n’est créé, le tracé ou son intérieur n’a pas de couleur.
  • 3 : Pixels de remplissages. Ce mode n’est pas utilisable avec la plume, mais avec les formes 6 à 11 (Rectangle, Ellipse, … Formes personnalisées).
  • 4 : Pour utiliser l’outil plume, que nous verrons après.
  • 5 : Pour utiliser l’outil plume libre.
  • 6 : Formes. On peut les utiliser pour créer un calque avec un masque vectoriel de cette forme (avec le mode 1 sélectionné), un tracé vectoriel (avec le mode 2 sélectionné), ou un remplissage de pixels sur le calque sélectionné (avec le mode 3 sélectionné).
  • 7 : Option(s) de l’outil sélectionné.

Premier tracé

Nous utilisons le mode Tracé (2) et l’outil Plume (4).

Pour créer un nouveau tracé, il suffit de cliquer sur son point de départ voulu, dans la zone de travail. Puis cliquez à d’autres endroits pour définir le tracé. Pour fermer le tracé, il faut revenir cliquer sur le point de départ, un rond apparaitra à côté du curseur à son survol.

2.jpg

Note : Pour récupérer un tracé, maintenir Ctrl et cliquer sur celui-ci.

Ce tracé ne contient que des droites : chaque point (dit point d’ancrage) ne possède pas de sommet (nommé aussi : point directeur).

Pour ajouter des sommets à un point d’ancrage déjà créé, maintenez Alt et faites un cliqué-glissé à partir de ce point. Vous verrez alors les deux droites et points se former, pour l’instant symétriques par rapport au point d’ancrage. Les sommets « attirent » les portions de tracés, ce qui permet de créer des courbes.
Pour créer un point d’ancrage et ses sommets directement, faites un cliqué-glissé. Le point de départ sera le point d’ancrage, et le point final le sommet de la prochaine portion de tracé créé.

Par défaut, les sommets sont symétriques par rapport à leur point d’ancrage, mais on peut les bouger indépendamment (voir partie suivante : Modification d’un tracé).

3.jpg

Remarque : La plume fonctionne en faite comme une courbe de Bézier ( Article Wikipedia sur la courbe de Bézier) :

4.jpg

Modification d’un tracé

Un tracé sélectionné peut être modifié : on peut déplacer, rajouter, supprimer les points d’ancrage, les sommets, et opérer des transformations.

Avec l’outil plume sélectionné :

  • Pour ajouter un point d’ancrage, cliquez à un endroit du tracé.
  • Pour supprimer un point d’ancrage, cliquez dessus.
  • Pour changer la place d’un point d’ancrage, maintenez Ctrl, et faites un cliqué-glissé.
  • Pour ajouter des sommets, maintenez Alt et faites un cliqué-glissé depuis le point d’ancrage. Cette touche permet aussi de sélectionner plusieurs points d’ancrages.
  • Pour supprimer des sommets, maintenez Alt et faites un simple click sur le point d’ancrage.
  • Pour changer la place d’un sommet, maintenez Ctrl ou Alt et faites un cliqué-glissé depuis ce point jusqu’à sa nouvelle position.

Avec les outils relatifs à la plume :

Il existe des outils qui permettent de modifier un tracé sans devoir utiliser les touches.

  • L’outil ajout de point d’ancrage.
  • L’outil suppression de point d’ancrage.
  • L’outil conversion de points : pour ajouter, supprimer ou déplacer les sommets.
  • Il n’y a pas d’outil pour modifier la position d’un point d’ancrage ou les sélectionner : il faut, avec un des outils précédemment énoncés ou l’outils plume maintenir Ctrl.

Transformations

Une fois un tracé fermé, il est possible d’opérer des transformations sur lui, via le menu Édition, avec Transformation manuelle du tracé ou les différentes transformations du sous menu Transformation du tracé.

Il est possible de lancer une transformation manuelle directement avec Ctrl+T puis de changer de type de transformation avec un clic droit dans la zone de travail.

Ceci permet de modifier un tracé complet, mais il est aussi possible de ne transformer que certains points en les sélectionnant. Les points sélectionnés sont remplis en noir, et ceux non sélectionnés sont remplis en blanc.

  • Vous pouvez donc sélectionner tous les points d’une zone rectangulaire que vous tracez par un cliqué-glissé, la touche Ctrl maintenue.
  • Pour sélectionner des points lorsque le tracé est sélectionné, maintenez Ctrl et cliquez sur un point d’ancrage.
  • Pour en sélectionner un second, faites un Ctrl+Maj sur celui-ci, et ainsi de suite.
  • Pour sélectionner tout les points d’un tracé, faites un Ctrl+Alt sur l’un de ses points d’ancrage.

Utilisations des tracés

Pour remplir la zone

Un tracé peut être utilisé pour dessiner une forme, la plume permettant d’en faire de toutes sortes.

Pour remplir un tracé avec une couleur ou un motif, il faut d’abord sélectionner le calque sur lequel sera rempli le tracé. Puis rendez vous dans la fenêtre Tracé (par défaut dans le même groupe que la fenêtre Calques).
Sélectionnez votre tracé et faites un clic droit dessus, puis choisissez Fond du tracé. Une fenêtre apparaît avec les options de remplissage.
Il est aussi possible de remplir le fond du tracé avec un bouton en bas de la fenêtre mais vous n’aurez pas les options : le tracé sera rempli avec la couleur de premier plan.

5.jpg

Pour dessiner le contour de la zone

Pour dessiner le contour d’une forme, faites comme précédemment mais choisissez Contour du tracé. De même, vous pouvez choisir les options, ou faire ce contour sans options (options par défaut) avec le bouton du bas de fenêtre.

6.jpg

Récupérer le tracé en sélection

Un tracé peut être récupéré en sélection grâce à Définir une sélection, même chose que précédemment. La plume est en effet beaucoup utilisé pour détourer un élément d’une photo : l’isoler pour le copier/coller ailleurs, changer le font…

7.jpg

Masques vectoriels

La plume peut être utilisée pour créer un masque vectoriel.

Pour créer un masque vectoriel avec la plume, il faut être en mode Calques de forme (indiqué en 1 sur l'image présentant la barre de paramètre). Quand on commence le tracé, un nouveau calque est créé, remplie avec la couleur choisie, et avec un masque vectoriel. Au fil du tracer, vous verrez la partie interne au tracé prendre la couleur de l'arrière plan.

Modification de formes prédéfinies

Un tracé vectoriel peut s'obtenir avec les autres outils comme le Rectangle, le Polygone, l'outil Forme personnalisé etc en mode Calques de forme (1) ou Tracés (2). Ces tracés sont alors modifiables avec la plume, il suffit de récupérer le tracé avec la plume et la touche Ctrl.