Forums Développement Multimédia

Aller au contenu

Quel salaire moyen pour un infographiste prépresse ?

DETENTE

26 réponses à ce sujet

#1 BBFUNK01

  • Guests

Posté 22 March 2011 - 07:17 AM

Hello,

une question toute bête qui me turlupine depuis peu : quel est le salaire moyen d'un infographiste prépresse / opérateur PAO ? Combien peut prétendre gagner un infographiste prépresse / opérateur PAO de nos jours ? J'irai plus loin en ajoutant combien peut prétendre gagner un infographiste prépresse / opérateur PAO ayant 10 ans d'expérience (un opérateur qualifié et confirmé quoi) ?
D'après mes recherches sur le net il s'avère que les réponses que je trouve montrent que le salaire moyen n'est guère élevé pour cette profession, néanmoins j'aurai aimé avoir vos avis et témoignages sur la question, d'autant plus que la situation géographique des uns et des autres pourrait avoir une incidence sur le salaire perçu.

Merci d'avance pour vos réponses :cool:.

A plus,

BBFUNK01

#2 marroon

  • Guests

Posté 22 March 2011 - 19:27 PM

Salut,

J'ai envie de te faire une réponse à la con du genre "tout dépend" mais je vais développer un peu plus.

Il y a plusieurs paramètres à prendre en compte qui peut faire varier les salaires :
- le niveau d'étude : Surtout valable au début, après quelques années d'expérience les CAP et les BAC+2 ont le même salaire.
- le niveau d'expérience : Logiquement, plus tu as d'expérience, plus tu es bon et plus tu peux abattre des quantités de boulot dans la journée.
- le bassin économique de la région : On le sait tous, la vie à Paris est plus cher et les salaires sont donc, en moyenne, plus haut qu'en province.
- le secteur d'activité de l'entreprise : Je pense que c'est là que se fait la plus grande différence. Entre un poste d'infographiste PAO dans une imprimerie à taille humaine et un poste dans une grande agence de pub/groupe de presse/multinationale c'est pas les mêmes moyens, les mêmes CA générés et par conséquent le même salaire pour les employés.

Ensuite, il faut bien comprendre que derrière "infographiste ou opérateur PAO" il y a une notion importante qui s'appelle : éxécution. En effet un poste créatif sera toujours mieux payé ou à défaut plus évolutif dans un plan de carrière qu'un poste d'éxécutant. De plus, le secteur de l'édition (au sens papier, je ne parle pas de la révolution eBook et tout et tout) est un secteur en crise où les CA générés dégringolent d'année en année. Ce qui ne motive pas les entreprises à embauché avec des salaires comme on pouvait le trouver il y a quelques années où l'imprimerie était le secteur roi.

Enfin pour répondre à ta question. Le salaire d'un jeune qui sort de l'école et qui se fait embauché à ce poste c'est le SMIC, pas plus. Soit 1000€ net grosso-merdo par mois. Ensuite tout dépend de l'entreprise dans laquelle il est rentré, son intégration, son évolution, ses responsabilités, etc...

Pour ma part, je suis salarié dans un poste orienté technique/éxé au sein de la communication prépresse dans une grande multinationale, 4 ans d'expérience, un BAC+2 multimédia en poche, à Strasbourg et j'ai 2000€/mois + ticket resto + mutuelle complémentaire + intéressement au CA.

Modifié par marroon, 22 March 2011 - 19:29 PM.


#3 BBFUNK01

  • Guests

Posté 23 March 2011 - 07:04 AM

Hello Marroon,

merci pour ta réponse :mrgreen:. Je vais développer à mon tour un petit peu concernant le pourquoi du comment de ma question :
en fait je suis infographiste prépresse depuis 10 ans, je n'ai pas un cursus scolaire très impressionnant car je l'avoue volontiers : à l'école j'étais un glandeur, je n'ai donc en poche qu'un niveau Brevet de Technicien Dessinateur Maquettiste. Par ailleurs durant mes 10 ans d'exercice j'ai acquis une solide expérience dans le domaine du packaging, plus précisément en flexographie, offset, et sérigraphie. Travaillant comme tout infographiste qui se respecte je manipule la suite Adobe avec facilité, je travaille également sur Artpro (sur mac) qui est la rolls des logiciels pour le traitement de fichiers en prépresse (l'équivalent sur PC est Package).
A mon travail je ne fais exclusivement que de l'exécution (très peu de création), néanmoins les fichiers à traiter sont très disparates, et le type de produits à imprimer en rapport peut être des plus complexes.
Extra-professionnellement j'ai mis le nez dans les technologies orientées web : Flash, php, javascript, MySQL, SQL. Ce qui m'a amené également à mettre le nez dans le traitement de la vidéo et la 3D : After Effects, Premiere, Blender, Maya, Mudbox, Zbrush.
Certes ceci n'entre pas en ligne de compte pour l'évaluation de mes compétences au sein de mon travail car dans la prépresse ces logiciels ou technologies ne sont pas utilisées. Cependant de plus en plus de boîtes qui recrutent précisent dans leurs annonces que des connaissances au niveau du web sont un plus.
Tout cela m'a amené naturellement à mettre le nez dans Real Studio (mac), qui est un logiciel équivalent à Visual Studio sur PC, et qui permet de créer des applications des plus simples au plus complexes. Ainsi j'ai pu développer quelques utilitaires à mon travail qui permettent de traiter en masse des gammes de visuels pour certains clients.

Bref, sans vouloir paraître prétentieux, et tout en étant objectif, j'estime avoir un niveau on ne peut plus honorable dans le travail que j'effectue au quotidien, et j'ai la conviction que le salaire que je perçois n'est pas cohérent avec les tâches que j'effectue et les connaissances que j'ai acquises. Pour connaître mon salaire il suffit de prendre le tien et d'y soustraire 650 euros.
Il se trouve que je sais combien gagnent certains de mes collègues, et de ce fait je me dis qu'il y très peu de chances pour que j'arrive incessamment sous peu à un salaire tel que le tien dans ma boîte. Ainsi je commence à envisager d'autres perspectives, car n'ayant pas encore la trentaine, je ne compte pas attendre le déluge pour gagner correctement ma vie.
Mais forcé de constater que les postes d'infographistes sont rares, et que les salaires annoncés sont ridicules pour la plupart, je dirai que trouver LE poste idéal relève de l'exploit.

Donc pour terminer : ma question a simplement pour but de récolter les témoignages de chacun, afin de savoir si oui ou non ma rémunération quand à mes compétences entre dans la tranche "tolérable / normale" (même si je sais que c'est non :) ).

A plus ;).

#4 BBFUNK01

  • Guests

Posté 23 March 2011 - 07:11 AM

J'ajouterai un dernier détail et pas des moindres : l'entreprise dans laquelle je travaille fait partie d'un groupe, et les bénéfices générés chaque année (avec ou sans crise) me laissent à penser fortement que les moyens ne manquent pas... Par conséquent il m'est difficile d'avaler que mon entreprise manque de moyens pour augmenter ses salariers convenablement...

#5 marroon

  • Guests

Posté 23 March 2011 - 09:33 AM

Salut,

Je pense que tu as oublié quelques données comme le bassin économique de ta région : je le répète, la vie dans les grandes villes/capitale de région est plus cher que dans les petites bourgades de campagne, et les salaires s'en ressentent. Un élément important est également ton ancienneté dans l'entreprise.

Quoiqu'il en soit moins de 1500€/net pour une personne compétente avec 10 ans d'expérience c'est vraiment pas cher payé. Essaye de prendre rendez-vous avec ta hiérarchie ou attend l'entretien annuel pour demander une augmentation en mettant en avant tes qualités humaines et professionnelles.

Tu te situe à un moment que j'estime charnière dans une carrière professionnelle : le cap de la trentaine. Les études sont passées, l'expérience de la jeunesse s'est faite, maintenant il faut te tourner vers quelque chose de sérieux avec une rémunération en accord avec tes compétences, ton mode de vie (achat d'appartement/maison, mariage, enfants, etc...), et tes ambitions.

Je pense qu'un salaire qui se situe aux alentours de 24 000€ brut/an pour une personne avec une expérience solide d'infographiste PAO (ce qui fait grosso merdo 1600€ net/mois selon les conventions collectives) est honnête/tolérable/normal.

Bon courage.

Modifié par marroon, 23 March 2011 - 09:35 AM.


#6 Loic Aigon

  • Honoris
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1662 messages

Posté 23 March 2011 - 09:45 AM

Les boites s'habituent aussi à ta rémunération et il est quasiment impossible de doubler son salaire au même poste. Enfin, doubler, je veux dire avoir une augmentation réellement conséquente.
Du coup, soit il te faut monter en grade (+ de responsabilités), soit effectuer plus de taches, soit...partir.
Tu as l'air de toucher à plein de trucs mais saches que personne n'est dupe (moi le premier). Personne ne croira que tu sois un dieu dans tous ces champs. Je te suggère plutôt de mettre un focus sur ce qui peut avoir de la valeur ajoutée pour ton entreprise et revendiquer cette compétence pour justifier de revaloriser ta situation.
Ou alors encore, contacte d'autres boites en appuyant sur ces valeurs ajoutées, les plus pertinentes (1 ou 2 max). A mon humble avis, il vaut mieux paraître pro dans deux domaines qu'amateur dans 10.
En tout cas, un changement poste pour poste te permettrait déjà peut-être de gagner plus mais dans un marché ultra concurrentiel, la différence se fera sans doute sur ce petit plus qui te différenciera.
Bonne chance.

#7 BBFUNK01

  • Guests

Posté 23 March 2011 - 10:57 AM

Re,

Marroon et Loïc : vous avez raison en tut point -> je trouve aussi qu'un salaire net avoisinant les 1600euros serait en adéquation avec mes compétences :). Par ailleurs ma hiérarchie ne l'entendra pas de cette oreille là ;). Je suis dans une entreprise qui a le chic de ne pas donner d'augmentation, ou lorsqu'elle en accorde, celles-ci sont infimes.
Loïc : je suis d'accord avec toi sur le fait que dispatcher un panel de compétences et de logiciels utilisés/maîtrisés trop conséquent n'est pas forcément la bonne démarche pour se faire valoir, mieux vaut effectivement inscrire en gras sur son CV les logiciels utilisés et maîtrisés dans le cadre du poste pour lequel on postule. Ceci dit c'est toujours un plus d'indiquer qu'on est touche à tout, ce qui est mon cas même si bien entendu je n'ai pas la prétention d'être un expert sur des softs tierces comme Maya par exemple (une vraie usine à gaz...). Mais les logiciels récents sont tellement captivants que je ne peux m'empêcher d'y fourrer le nez :).

Le fait d'être dans une région qui est certes moins coûteuse que le bassin parisien n'efface en rien le fait que mon entreprise génère des bénéfices conséquents chaque année (crise ou pas crise). D'ailleurs la crise est souvent (toujours ? :) ) l'argument phare pour rejeter toute requête concernant une augmentation potentielle, ou ne serait-ce que repousser le verdict. Donc je sais pertinemment que mes employeurs ont les moyens de me rémunérer à ma juste valeur, le tout est de savoir s'ils l'accepteraient.
Question polyvalence j'ai déjà fait mes preuves au sein de cette entreprise et la "récompense" ne fut point au rendez-vous.
Donc comme tu le dis Loïc : si je ne parviens pas à obtenir satisfaction, je partirai.

Merci à vous deux pour vos réponses :mrgreen:.

A plus,

#8 marroon

  • Guests

Posté 23 March 2011 - 11:09 AM

As-tu déjà fait une demande ferme et concrète d'augmentation de salaire avec arguments à l'appui ?

#9 BBFUNK01

  • Guests

Posté 23 March 2011 - 11:14 AM

Bien entendu : j'ai été augmenté début 2010. J'avais demandé une augmentation conséquente, j'ai obtenu la moitié de ce que j'avais demandé... Mais en brut :mrgreen:. Je compte justement en redemander une (ne serait-ce que pour être fixé sur mon potentiel avenir au sein de cette entreprise) prochainement, partant du principe que ce que j'avais demandé il y a 2 ans environ ne m'a pas été accordé en totalité, et que de plus durant ces 2 années passées j'ai gagné en compétences. Malgré tout je pense que je n'obtiendrait rien, ou alors qu'une petite aumône pour noyer le poisson... M'enfin je serai fixé.

#10 BBFUNK01

  • Guests

Posté 23 March 2011 - 11:15 AM

Précision ultime : mon cas n'est pas un cas isolé, bon nombre de mes collègues et autres salariés de l'entreprise sont véritablement sous-payés. Ce qui me conforte dans l'idée qu'il ne faut pas que je m'attende à quelque chose de mirobolant.

#11 Loic Aigon

  • Honoris
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1662 messages

Posté 23 March 2011 - 15:34 PM

Voir le messageBBFUNK01, le 23 March 2011 - 11:15 AM, dit :

Précision ultime : mon cas n'est pas un cas isolé, bon nombre de mes collègues et autres salariés de l'entreprise sont véritablement sous-payés. Ce qui me conforte dans l'idée qu'il ne faut pas que je m'attende à quelque chose de mirobolant.
Juste pour être sur d'être compris. Je te disais d'estimer ce qui parmi toutes ces compétences acquises pouvaient avoir de la valeur aux yeux de ton employeur ou de ceux que tu voudrais contacter.
La 3D peut elle être un argument commercial auprès des clients ? ta boite peut-elle avoir besoin de vidéos (after effects) ? VisualStudio te permettrait-il pas d'évoluer comme programmeur dans ta boite ?
Aujourd'hui ta boite te paye n euros car elle estime que ton profil et tes missions cadrent avec cette rémunération. A toi de leur montrer que tu peux en faire plus moyennant rémunération. Après si la boite reste obtuse, a toi de faire valoir ces compétences ailleurs.

ce que je dis c'est de te concentrer sur la valeur. Pas la peine de parler d'ébenisterie à un poissonnier. Ok le poissonnier pourra se dire "marrant ce gars s'in,téresse aux meubles" mais sa vraie question restera "oui mais saura t-il préparer mes filets de sole ?"
Et ta valeur c'est le + par rapport aux autres candidats. Oui je peux les préparer mais aussi les griller, les rotir, faire du court bouillon et en plus...Mais polir une planche de bois n'est d'aucun intérêt.

A toi de faire comprendre a ta boite que tu as de la valeur, qu'elle a un prix. Comme dit marroon, harcele les en leur présentant ces arguments nouveaux. Il faut qu'il comprenne que tu n'es plus qu'un simple opérateur mais un personnel ++. Après le pb des grandes boites c'est que l'évolution salariale est très encadrée et qu'il faut mordre dans le biftek.

Bon courage.

Loic

#12 BBFUNK01

  • Guests

Posté 23 March 2011 - 18:39 PM

Oui je vois bien ce que tu veux dire Loïc, ma foi je vais tenter un "gros coup" en demandant une augmentation conséquente, on verra bien ;).

A plus :mrgreen:,

#13 lexmac

    Ceinture Blanche

  • Members
  • Pip
  • 1 messages

Posté 08 May 2012 - 16:04 PM

Le salaire d'un infographiste interne en CDI?!?
Hum hum,
Voilà,par exemple j'ai qu'un BAC arts appliqués, un BTS arts appliqués (design industriel) d'une école supérieure d'arts appliqués, j'ai une Licence d'arts visuels (option design) et une formation d'un an en infographie 2D/ 3D print et web.
J'ai dix ans d'expérience comme designer industriel dans le secteur du luxe (meuble, maroquinerie etc...) dans les lunettes (pour une société internationale), dans les vêtements de sport (blouson, bottes, gants, casque etc), j'ai fait prof (contractuel) en lycée publique, prof en école sup (privé), j'ai fait infographiste 3D et graphiste web (pour un moteur de recherche), et même graphiste print en créant toute la com pour un réseau de 70 magasins, j'ai fait designer packaging pour une société créatrice de jouet électonique. En ce moment je suis infographiste pour une association nationale de protection de l'environnement.
J'ai souvent changer d'emploi car aucune perspective d'évolution ou de salaire ne m'est jamais proposé. Et dernièrement je vien d'accepter un emploi ou le directeur m'a fait part de l'impossiblité d'évolution du poste durant l'entretien d'embauche, en expliquant que c'est à cause de cela que la personne qui était à ce poste est partie.
On m'as dis aussi qu'il m'avait pris car tout les autres candidat au poste voulaient un salaire plus élevé que celui proposé (1200E) (même si ils avaient une expérience moindre). A part un ancien responsable de com de Vuitton (DC pendant 30 ans) qui était prêt à bosser pour ce salaire, mais il pensai qu'il ne ferai pas long feu.
J'ai un enorme bagage (je pense). J'ai appris beaucoup durant toutes ces expériences.

Mais voilà, je ne gagne que 1200 euros net mensuel.
Et je n'ai jamais gagné plus (même en négociant).
Mon dernier employeur m'a dis d'ailleur qu'il ne m'aurai jamais embauché si j'avais réclamé plus à l'entretien.

J'ai du mal des fois à joindre les deux bout. Et j'aimerai savoir si mon salaire correspond au marché. Sachant que les emplois sur pôle-emploi.fr pour ces type de poste sont proposé au SMIC.
Des collègues vendeurs sans diplôme me disent qu'il gagne jusqu'au triple de mon salaire (d'après eux). Même des amis qui ne travail pas ont un niveau de vie plus élevé car il n'ont pas de charges et quelques aides.
Je suis crevé de déménager et d'essayer de trouver un travail rémunérateur, depuis plus de dix ans.
Y a t il un moyen pour forcer les employeur à payer l'expérience ou les diplômes?
Car comme j'ai changé d'entreprise et donc de convention collective (convention de bureau d'étude et d'ingénieur, de commerce, d'animation etc...) je n'ai pas droit à la reconnaissance de mon expérience légalement.

Je pense être aujourd'hui quelqu'un de rare dans mon métier car je peu créer une marque, sa charte graphique, créer un produit pour cette marque (du sketch, maquette, rendering, au plan final), faire son packaging, sa plv, sa com de A à Z à partir du brief. Je peu même faire le site de vente ou de promotion de cette marque et avec du flash à l'intérieur ^^. Le tout en totale autonomie.

Cela vaut-il 1200 euros/mensuel?
C'est sa le tarif d'un infographiste?!?

Tout le monde trouve normal que tu boss bien. Les gens pensent que tu t'amuse.
Sa ne va jamais assez vite. Il faut tout pour la semaine dernière.
Et t'est déjà trop payer quand tu est au SMIC car ya des écoles pleines de jeunes graphistes qui sont OK pour se prostituer pour prendre ta place.

#14 Double13

    Ceinture Bleue

  • Members
  • PipPipPipPipPip
  • 90 messages

Posté 13 May 2012 - 10:36 AM

Le smic net est de 1100 (1 096,94) euros en 2012.
Faire un boulot d'infographiste avec de l'expérience pour presque le smic n'est clairement pas rentable. C'est faire un boulot qu'on aime, mais limite gratuitement (faut pas se mentir).
Quand on se lance, le smic peut se comprendre et encore, mais après, c'est accepter de se faire exploiter (ça peut vite arriver). Devoir embaucher une nouvelle personne assez souvent n'est pas forcement intéréssant et rentable pour l'employeur non plus. Mais c'est toujours le même discour. Sauf que si la personne foire le boulot et fait perdre des clients, ils vont finir par comprendre qu'un boulot bien fait se paye.

Surtout qu'il y a toujours pleins d'heures supp et des galères dans ce genre de taf.

Si la personne cumule les diplômes et les expériences avec de la création en prime, les salaires tournent autour des 2300 / 3400 brute en fonction des régions. Après faut savoir se vendre...

#15 marroon

    Ceinture Verte

  • Members
  • PipPipPipPip
  • 71 messages

Posté 05 June 2012 - 09:05 AM

Voir le messagelexmac, le 08 May 2012 - 16:04 PM, dit :

Le salaire d'un infographiste interne en CDI?!?
Hum hum,
Voilà,par exemple j'ai qu'un BAC arts appliqués, un BTS arts appliqués (design industriel) d'une école supérieure d'arts appliqués, j'ai une Licence d'arts visuels (option design) et une formation d'un an en infographie 2D/ 3D print et web.
J'ai dix ans d'expérience comme designer industriel dans le secteur du luxe (meuble, maroquinerie etc...) dans les lunettes (pour une société internationale), dans les vêtements de sport (blouson, bottes, gants, casque etc), j'ai fait prof (contractuel) en lycée publique, prof en école sup (privé), j'ai fait infographiste 3D et graphiste web (pour un moteur de recherche), et même graphiste print en créant toute la com pour un réseau de 70 magasins, j'ai fait designer packaging pour une société créatrice de jouet électonique. En ce moment je suis infographiste pour une association nationale de protection de l'environnement.
J'ai souvent changer d'emploi car aucune perspective d'évolution ou de salaire ne m'est jamais proposé. Et dernièrement je vien d'accepter un emploi ou le directeur m'a fait part de l'impossiblité d'évolution du poste durant l'entretien d'embauche, en expliquant que c'est à cause de cela que la personne qui était à ce poste est partie.
On m'as dis aussi qu'il m'avait pris car tout les autres candidat au poste voulaient un salaire plus élevé que celui proposé (1200E) (même si ils avaient une expérience moindre). A part un ancien responsable de com de Vuitton (DC pendant 30 ans) qui était prêt à bosser pour ce salaire, mais il pensai qu'il ne ferai pas long feu.
J'ai un enorme bagage (je pense). J'ai appris beaucoup durant toutes ces expériences.

Mais voilà, je ne gagne que 1200 euros net mensuel.
Et je n'ai jamais gagné plus (même en négociant).
Mon dernier employeur m'a dis d'ailleur qu'il ne m'aurai jamais embauché si j'avais réclamé plus à l'entretien.

J'ai du mal des fois à joindre les deux bout. Et j'aimerai savoir si mon salaire correspond au marché. Sachant que les emplois sur pôle-emploi.fr pour ces type de poste sont proposé au SMIC.
Des collègues vendeurs sans diplôme me disent qu'il gagne jusqu'au triple de mon salaire (d'après eux). Même des amis qui ne travail pas ont un niveau de vie plus élevé car il n'ont pas de charges et quelques aides.
Je suis crevé de déménager et d'essayer de trouver un travail rémunérateur, depuis plus de dix ans.
Y a t il un moyen pour forcer les employeur à payer l'expérience ou les diplômes?
Car comme j'ai changé d'entreprise et donc de convention collective (convention de bureau d'étude et d'ingénieur, de commerce, d'animation etc...) je n'ai pas droit à la reconnaissance de mon expérience légalement.

Je pense être aujourd'hui quelqu'un de rare dans mon métier car je peu créer une marque, sa charte graphique, créer un produit pour cette marque (du sketch, maquette, rendering, au plan final), faire son packaging, sa plv, sa com de A à Z à partir du brief. Je peu même faire le site de vente ou de promotion de cette marque et avec du flash à l'intérieur ^^. Le tout en totale autonomie.

Cela vaut-il 1200 euros/mensuel?
C'est sa le tarif d'un infographiste?!?

Tout le monde trouve normal que tu boss bien. Les gens pensent que tu t'amuse.
Sa ne va jamais assez vite. Il faut tout pour la semaine dernière.
Et t'est déjà trop payer quand tu est au SMIC car ya des écoles pleines de jeunes graphistes qui sont OK pour se prostituer pour prendre ta place.

Si tu es la même personne que sur Kobone...On t'a déjà répondu là-bas.

#16 Pierre

  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12758 messages

Posté 05 June 2012 - 10:51 AM

http://forum.kob-one...cdi-t33812.html ?

#17 marroon

    Ceinture Verte

  • Members
  • PipPipPipPip
  • 71 messages

Posté 20 June 2012 - 21:16 PM

Voir le messagePierre, le 05 June 2012 - 10:51 AM, dit :


Oui Pierre :)

#18 Levendivin

    Ceinture Noire

  • Members
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 302 messages

Posté 23 June 2012 - 10:53 AM

C'est vrai qu'aujourd'hui, beaucoup d'infographistes sont payés au smic, c'est du n'importe quoi, autant de chercher un boulot alimentaire et faire ta passion à côté, en tout cas pour ma part, au moins on es "libre", c'est aussi le charme du graphisme. :roi:

#19 marroon

    Ceinture Verte

  • Members
  • PipPipPipPip
  • 71 messages

Posté 13 July 2012 - 15:32 PM

Voir le messageLevendivin, le 23 June 2012 - 10:53 AM, dit :

C'est vrai qu'aujourd'hui, beaucoup d'infographistes sont payés au smic, c'est du n'importe quoi, autant de chercher un boulot alimentaire et faire ta passion à côté, en tout cas pour ma part, au moins on es "libre", c'est aussi le charme du graphisme. :roi:

Le travail d'infographiste est de moins en moins considéré à sa juste valeur. La faute à la démocratisation de l'outil informatique et des logiciels. De nos jours, il est fort aisé de faire n'importe quel document de communication papier et/ou web avec les différents outils mis à disposition.

[EDIT] Zut...j'ai triple posté et je trouve pas le bouton pour supprimer les messages en trop :/

Modifié par marroon, 13 July 2012 - 15:34 PM.


#20 dldler

  • Community Manager
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4163 messages

Posté 13 July 2012 - 16:48 PM

Mmmmmmmm…
… voilà une bonne polémique de relancée avant (les) mes vacances… :-)

Je suis plutôt d'accord avec la considération en baisse du métier (ou plutôt du "titre") d'infographiste…
Moins d'accord avec ceci : "il est fort aisé de faire n'importe quel document".
Je pense qu'on est d'accord sur le fond, mais que ta formulation est trop rapide et imprécise.


Avec l'outil, beaucoup croient que c'est aisé. Ça c'est vrai (les formations y sont aussi pour beaucoup).
Ce qui semble aisé, c'est le côté 'technique'. Et déjà, il y a une grosse différence entre le semblant et la réalité.
Il est facile de saisir du texte, de le mettre en fer à droite, de pencher une photo et de lui mettre des coins arrondis.

…mais ce qui passe totalement à l'as, c'est le côté 'graphiste" qu'il y avait dans infographiste.
Sur ce point, l'outil ne fait rien. Il n'apprend ni le dessin, ni le MA, ni la typographie, ni la sémiotique, ni le goût des couleurs, ni l'imagination, encore moins la retenue : "Il semble que la perfection soit atteinte, non quand il n'y a plus rien à ajouter mais quand il n'y a plus rien à retrancher". L'outil, lui, permet d'ajouter. Le métier de graphiste (comme je l'entend) c'est de retirer le plus possible. De laisser l'essentiel.


En fait, il s'est installé une confusion entre 2 métiers qui devraient être différents : opérateur infographe et designer graphiste.
Avec le sentiment que le premier étant un "presse-bouton", il est accessible si l'on a l'outil. Le second n'étant pas indispensable puisque mystérieux et difficilement contrôlable. Voir même teigneux… :D
D'ailleurs si l'on demande à quelqu'un qui n'a pas l'oeil de comparer un travail bourré d'effets et un truc bien construit et léger, par le simple effet de se mettre en juge, il va quantifier l'existant, le mesurer, l'additionner, et il trouvera que la g**** ****e est meilleure que l'autre [qui doit avoir été faite par quelqu'un qui n'aime pas se fouler, nous ne voyons pas d'autre explication].

Non ?

#21 Kosic

    Ceinture Noire

  • Community Manager
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 390 messages

Posté 13 July 2012 - 17:02 PM

Connaissant Marroon je pense qu'en disant "N'importe quel" il sous entendait "n'importe quoi et n'importe comment…" pour avoir suivi la même discussion sur Kob… ;)
"La beauté est dans dans l'œil comme le doigt du sage qui montre la lune de l'idiot qui regarde."
J'me comprends…

Illustrator and I

#22 dldler

  • Community Manager
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4163 messages

Posté 13 July 2012 - 17:17 PM

Voir le messageKosic, le 13 July 2012 - 17:02 PM, dit :

[…] je pense qu'en disant "N'importe quel" il sous entendait "n'importe quoi et n'importe comment…" […]

J'en suis certain ;-)
J'avais juste un peu de temps à occuper et envie de graver mon avis dans le marbre. On ne se refait pas :)

:arrow: Votre correspondant est momentanément indisponible… tuuuut… tuuuut… tuuuuut…

#23 Kosic

    Ceinture Noire

  • Community Manager
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 390 messages

Posté 13 July 2012 - 17:30 PM

Bonnes vacances l'ami !
"La beauté est dans dans l'œil comme le doigt du sage qui montre la lune de l'idiot qui regarde."
J'me comprends…

Illustrator and I

#24 marroon

    Ceinture Verte

  • Members
  • PipPipPipPip
  • 71 messages

Posté 14 July 2012 - 10:15 AM

@dldler & Kosic > Oui bien sûr quand je disais "n'importe quel document", il était bien évidemment sous-entendu que les gens font "n'importe quoi, n'importe comment".

Malgré tout, j'aimerais tout de même ajouté une nuance. Je suis d'accord que les gens qui se prennent pour des infographistes ne le sont pas. Ce n'est pas en pressant 3 boutons et en faisant 2 réglages qu'on arrive à quelque chose.

MAIS, (oui parce que dans mes démonstrations, il y a toujours un "mais" :cool: ) il y a malgré tout beaucoup de ressources libre ou non de droit disponible sur internet qui sont vendu/prêté/donné par des designers graphique. Je ne remet pas en cause ce partage d'informations mais je pense, très sincèrement, que ça participe encore plus à la banalisation de notre métier. Un recruteur peux se dire : pourquoi payer un mec 2000€ / mois pour faire de la création alors que je peux acheter des template à 49€ et embaucher un sans-cerveau au smic pour adapter ce template à mes différentes demandes clients.

Au final on assiste, me semble-t-il, à une orientation du métier plus du côté de "l'assembleur" que du "créateur". ATTENTION, ce n'est pas une généralité ! Encore heureux ! Mais je préfère avertir que ce genre de pratique existe et qu'elle est vraiment bien ancré dans certains secteurs d'activités.

Sinon bonnes vacances ;)

#25 Nataly

    Community Jane

  • Moderateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 5783 messages

Posté 14 July 2012 - 10:50 AM

Voir le messagemarroon, le 14 July 2012 - 10:15 AM, dit :


Au final on assiste, me semble-t-il, à une orientation du métier plus du côté de "l'assembleur" que du "créateur"

pareil en dev ;)

pourquoi savoir coder puisque yaka copier/coller des bout de codes, "bidouiller jusqu'à ce que ça s'imbrique"* et ça ira pour ce que c'est faire (du pognon du client satisfait)



* lu ici
Le savoir est le seul bien qui s'accroit quand on le partage
une tartine de tutos

#26 Badwolf

  • Moderateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 667 messages

Posté 15 July 2012 - 21:59 PM

Personnellement je ne viens pas de l'informatique de bureau mais du Web et du Multimédia, ainsi j'ai acquis la double polyvalence dev et design.

Bien que le dev' me soit plus intuitif on va dire.

Je fais de bonnes choses en design mais ca me prend énormément de temps.

Le double compétence n'intéresse que les sociétés à taille réduite car généralement les entreprises multimédia ont des services séparés pour

le design et de dev'. La PME ou je travaille n'a pas de graphiste attitré donc j'en suis en charge en plus du dev'.

Perso ce que je préfère c'est contrôler tous les aspects d'un projet de A à Z mais dans certaines boîtes c'est impossible.

en Web Agency par exemple, un dev' ne sait pas ouvrir photoshop et un designer ne sait pas faire une boucle "for", enfin c'est que mon directeur technique n'a cessé de me dire, lui-même étant commercial à la base.

Pour en revenir au sujet, je dirais qu'il ne faut pas se figer sur un intervalle de salaire (même si le smic est abusé) mais sur un bon choix d'entreprise dans la quelle tu peux évoluer en faisant ce que tu as envie toi avant tout. Enfin quand cela est possible.

C'est une chance je trouve.

Je préfère baisser mon salaire et faire de projets intéressants et sur du long terme plutot que d'avoir un gros salaire sur du court terme et être baladé 'qui a parlé de SSII ???)
Haoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooou !!!

#27 kiki34

    Ceinture Blanche

  • Members
  • Pip
  • 1 messages

Posté 31 August 2012 - 09:05 AM

personnellement j'ai 58 ans et je fais de la PAO depuis 1988.
Après une épreuve malheureuse en 1988 ou j'ai voulu créer ma boite en franchise et déposé le bilan 18 mois après... 600000 anciens francs engloutis en pure perte, j'ai ensuite essayé pendant 5 ans de me mettre en freelance puis en 1997 j'ai intégré une imprimerie spécialisée dans l'étiquette.
Je gagne aujourd'hui à quelques années de la retraite 1645 euros/net/mois sur 13 mois.
La prime de fin d'année est fluctuante, de quelques centaines d'euros à ... rien.
Est-ce un bon salaire ? toujours est-il que pour m'en sortir j'ai créé une petite entreprise auto-entrepreneur pour faire des sites internet.
Entre l'auto-formation que je fais à domicile pour mon boulot ( eh oui, la suite Adobe ca ne s'apprend pas en quelques jours !) et mes sites internet que je ne peux faire que le soir et le week-end et..... pendant mes RTT et congés, je n'ai pas beaucoup de temps libre pour mes loisirs.
Je le dis haut et fort : les salaires dans le prépresse sont scandaleusement bas au vu de la technicité et de la formation requise.
Mais bon, quand vous entendez des collègues (jaloux!) dire que vous avez un bon salaire, ca laisse rêveur.
Il faut savoir qu'en 2009 lors d'une journée d'action nationale, j'ai été le seul gréviste sur 35 salariés.....
Il faut aussi savoir se battre pour obtenir des patrons une juste rénumération.



1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)