Forums Développement Multimédia

Aller au contenu

Besoin de renseignement pour la création d'un magazine et d'un livre de poche

PAO InDesign Acrobat PDF

14 réponses à ce sujet

#1 Micktoon

    Ceinture Blanche

  • Members
  • Pip
  • 5 messages

Posté 15 May 2012 - 19:19 PM

Bonjour,

Ma question va peut être paraître large et difficile à y apporter une réponses, mais bon sait-on jamais :).

Donc voilà je suis actuellement étudiant en faculté et membres dans une association étudiante ou nous proposons différente activité aux étudiants dont un magazine. Le problème est que j'aurais besoin de savoir comment fonctionne InDesign pour la création de ces deux éléments (livre de poche et magazine étudiant). Car je suis légèrement un galère pour réussir à faire quelque choses :P.

Merci beaucoup à vous !

#2 jmlevy

    Ceinture Noire

  • Members
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 344 messages

Posté 15 May 2012 - 20:08 PM

C'est un peu c'est comme si tu demandais : « Voilà, j'aimerais savoir comment utiliser une fraise de dentiste pour soigner une carie et poser des couronnes » ou « j'aimerais construire une Rolls-Royce, mais je ne sais pas trop par où commencer »

Ne le prends pas mal, mais il est absolument impossible de te répondre simplement. Cela demande de connaître beaucoup de fonctions différentes du logiciel, sans parler de conception graphique, de règles typographiques, de connaissance des procédés d'impression. Ce n'est pas pour rien que c'est un métier…

Un livre de poche, à la limite, c'est plus facile. à la condition de savoir calculer un rectangle d'empagement et de savoir régler un gris typo…

#3 Micktoon

    Ceinture Blanche

  • Members
  • Pip
  • 5 messages

Posté 15 May 2012 - 20:14 PM

Bien en faite ce que je souhaiterais c'est savoir comment faire une couverture (j'ai les connaissances pour Photoshop), après c'est surtout savoir l'utilisé en gros quoi :).

Je sais bien que ma question est très difficile mais les tutos sur adobe TV sont très bien mais bon je trouve pas toujours ce que je cherche en faite.

#4 dldler

  • Community Manager
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4163 messages

Posté 15 May 2012 - 21:22 PM

Bonjour,

pour aller dans le même sens que jmlevy, en essayant de rester quand même constructif…


Apprendre à utiliser InDesign par soi-même, c'est plutôt facile… mais ça prend plus ou moins de temps.

Il faut faire le tour des outils, voir ce qu'ils produisent.
Ensuite, faire le tour des menus et tester chaque commande.
Vient ensuite le tour des palettes et chacune des propriétés modifiables…
… là aussi, on peut souvent cocher la petite case qui doit s'appeler de mémoire "afficher".
ça permet de voir l'effet les modifications apportées sans sortir de la fenêtre…

Alors, évidemment, quand on connaît le métier et son vocabulaire, très spécifique, on en fait le tour (beaucoup) plus rapidement, on évite énormément de tests, parce qu'on anticipe déjà une grande partie des effets.
Quand on ne connaît pas le début d'un premier mot du métier, ça doit être très très long. Surtout qu'au bout de 10 tests, si on va un peu trop vite, on se noie et on oublie le vocabulaire aussi vite qu'on l'a découvert.

Bref, ce qu'on essaye de te dire, c'est que ID est un outil "pro", très pointu. Si tu connais le métier, tu n'as même pas besoin d'apprendre. J'ai découvert comme ça 5 logiciels de mise en page, aucun ne m'a posé de souci. Mais si on ne connaît pas le métier, la somme d'options et possibilités à disposition fait qu'il est difficile de débuter. En tous cas nous, devant une question comme ça, on est démuni parce qu'on ne peut pas apporter de réponse qu'elle que soit la bonne volonté des uns et des autre.

Sinon, pour le processus de création d'un mag, 80% du boulot se fait hors InDesign.
- Rédaction au format text, le plus épuré possible
- Collecte des rédactions
- Calibrage
- Correction orthographique et typographique
- Collecte de photo et illustrations (iconographie)
- Corrections chromatiques des photos
- Elagage des photos de qualité insuffisante
- Chemin de fer ( = définir quoi va sur quelle page)
- Elagage des textes pour se conformer au chemin de fer en prenant en compte l'iconographie dispo
- Validation des retouches par les rédacteurs (négociations, souvent difficiles :D)

Si on est organisé, on doit avoir un dossier principal, avec dedans un dossier par page (ou double page) contenant le fichier texte propre, les iconographies.
A ce stade, rien encore n'a été fait sous InDesign mais 80% du travail est fait.
ça, c'est le métier.

Et là, on ouvre InDesign, sa maquette de base si on en a une, sinon, c'est que l'on est en train de faire un numéro zéro, donc fichier vierge.

Pour un numéro zéro :
Création de pages type, essais typo, calibrage.
Puis nettoyage pour organisation :
- pour chaque bloc récurrent : un style d'objet.
- pour chaque niveau de lecture, création d'une feuille de style de paragraphe, + raccourci clavier.
- pour chaque enrichissement, création d'une feuille de style de caractère, + raccourci clavier
- pour chaque rubrique, création de couleurs spécifiques
- enregistrement d'une maquette de départ avec gabarits par rubrique

Pour les numéros zéro et suivants :
- construction globale par insertions des gabarits nécessaires au chemin de fer
- insertion des textes
- insertion des iconographies
- formatage
- enrichissement


Et ce n'est qu'un aperçu rapide…
…quoi te dire de plus ?

#5 dldler

  • Community Manager
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4163 messages

Posté 15 May 2012 - 21:34 PM

Pour analogie :
- je peux toujours ouvrir un logiciel de gestion, je verrai bien qu'il y a des outils et des articles de menu, mais je suis certain que je ne pourrai pas utiliser ce logiciel avant d'avoir appris les bases de la gestion. Parce que la gestion, ce n'est pas cliquer sur des boutons et des cellules, c'est un savoir faire. Les boutons sont là pour permettre d'exprimer ce savoir-faire.

- je peux toujours ouvrir word et taper sur le clavier, ça ne m'apprendra en rien à rédiger correctement un article, ou à écrire un roman. Parce que l'écriture, ce n'est pas de la frappe clavier… c'est un "savoir-dire" et les touches sont là pour permettre d'exprimer ce savoir-dire.

- je peux toujours ouvrir InDesign et mettre un bloc ici ou là… ça ne m'apprendra pas à concevoir un mag.
Parce qu'un mag c'est un ensemble de savoir-transmettre… et les boutons sont là pour permettre de donner forme à ce savoir-transmettre.

C'était ma minute mystique :D excusez-moi, vous pouvez maintenant éteindre votre ordi. Bonne nuit :)

#6 Micktoon

    Ceinture Blanche

  • Members
  • Pip
  • 5 messages

Posté 15 May 2012 - 22:11 PM


D'accord donc c'est bien ce qu'il me semblait, depuis le départ je cherche comment faire ma couverture du magazine depuis InDesign, mais donc si j'ai bien compris il ne sert qu'à poser un certain élément dans un bloc prévus à l'effet. Ce n'est donc pas un logiciel de création ou de conception, comme c'est le cas pour photoshop (un exemple parmi tant d'autre).


Après arrête moi si je me trompe :)


#7 dldler

  • Community Manager
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4163 messages

Posté 15 May 2012 - 22:24 PM

Et bien, rien qu'à cause du "il ne sert qu'à", je te fais une réponse de normand : ;-)
Sachant que Photoshop et InDesign sont tous 2 développés par la même boîte, peux-tu me donner une raison qui les pousseraient à développer 2 fois le même logiciel ?

InDesign n'est pas Photoshop.
InDesign sert à faire de la conception et de la création.

#8 Micktoon

    Ceinture Blanche

  • Members
  • Pip
  • 5 messages

Posté 15 May 2012 - 22:35 PM

Oui mais par exemple la couverture d'un livre ou d'un magazine, elle ce fait sous photoshop ou sous InDesign ?

Il m'arrive de sortire des expressions normande oui :P

#9 dldler

  • Community Manager
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4163 messages

Posté 15 May 2012 - 23:24 PM

Désolé, mais c'est toujours la même réponse.
Une couv, elle se conçoit dans la tête.

Selon ce qu'on a conçu, on choisit l'outil de création le plus adapté.

dans la pratique, c'est le plus souvent un mix de
- travail iconographique sous toshop ou illustrator
- travail typographique sous illustrator ou indi
- presque toujours assemblé dans indi au final pour être imposé avec les autres pages du mag
- autres pages qui sont elles-mêmes un mix, dans différentes proportions selon le style voulu…

#10 Kosic

    Ceinture Noire

  • Community Manager
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 390 messages

Posté 16 May 2012 - 04:50 AM

Pour rester dans les analogies on peut comparer une revue à un musée.
Il y a des œuvres, peinture et sculpture, à montrer et protéger.
Il y aura des conférenciers pour expliquer et enseigner.
Mais pour le bâtiment il faudra faire appel à un architecte, un emplilement de tableaux et de conférenciers, même savamment imbriqués, ne formera pas, à mon avis, une structure assez stable pour accueillir un public.
Et apprendre l'archi ça ne se fait pas en cinq minutes… même si InD en tant qu'outil facilite le travail d'un graphiste/typographe/metteur en page…
"La beauté est dans dans l'œil comme le doigt du sage qui montre la lune de l'idiot qui regarde."
J'me comprends…

Illustrator and I

#11 jmlevy

    Ceinture Noire

  • Members
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 344 messages

Posté 16 May 2012 - 08:59 AM

Voir le messageMicktoon, le 15 May 2012 - 22:35 PM, dit :

Oui mais par exemple la couverture d'un livre ou d'un magazine, elle ce fait sous photoshop ou sous InDesign ?
Ça se fait dans InDesign. Si cette couverture comprend des illustrations ou des photos, la réalisation desdites illustrations se fait dans Illustrator (sauf si ce sont des illustrations basiques qui peuvent se faire avec les outils de dessin d'InDesign) et la retouche des photos (chromie, détourage, montage) se fait dans Photoshop. Ces fichiers images sont ensuite importés dans le fichier InDesign.

#12 JRB

    abracadabrantesque

  • Members
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1864 messages

Posté 16 May 2012 - 10:47 AM

Salut,

en dehors de toutes ces considérations pertinentes, je te conseillerais d'utiliser plutôt Scribus que InDesign pour au moins deux raisons :

- bien que son interface soit très proche de celle de InDesign, Scribus est d'une approche plus aisée pour des néophytes car il ne propose pas toutes les fonctions très pro et très pointues que propose InDesign.
Donc on s'y noie moins facilement.

- je suis surpris qu'une assoc. d'étudiants ait les moyens d'acheter une (ou plusieurs) Creative Suite pour la proposer comme "activité pour étudiant", même au tarif éduc.

De toute façon, utiliser InDesign pour "bricoler" une revue estudiantine ça revient à prendre un camion avec semi-remorque pour aller faire les courses au supermarché…

:cool:
Acrobate du PDF, InDesigner et Photoshopographe
abracadabraPDF.net

#13 Micktoon

    Ceinture Blanche

  • Members
  • Pip
  • 5 messages

Posté 16 May 2012 - 11:35 AM

Merci à vous pour toutes ces réponses, personnellement j'ai voulu prendre InDesign car comme à l'époque quand je me servais de photohop pour la première fois j'ai préféré utilisé cette outils quand bien même que je ne comprenais vraiment rien à ce que je faisais :P. Mais dans ce cas je vais essayé Scribus et reprendre par la suite InDesign pour évité d'avoir une licence nul.


Pour répondre à ta question sur la licence JRB, oui nous avons la possibilité d'acheter des licences photoshop, nous avons des partenariats qui nous ramène de l'argent et justement les petites pub misent dans notre journal nous rapporte de l'argent :).



#14 JRB

    abracadabrantesque

  • Members
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1864 messages

Posté 16 May 2012 - 12:49 PM

Voir le messageMicktoon, le 16 May 2012 - 11:35 AM, dit :

Pour répondre à ta question sur la licence JRB, oui nous avons la possibilité d'acheter des licences photoshop, nous avons des partenariats qui nous ramène de l'argent et justement les petites pub misent dans notre journal nous rapporte de l'argent .

Crois-en les conseils d'un vieux c.. : gardez cet argent pour quelque chose d'utile ou pour vous faire plaisir plutôt que d'engraisser les actionnaires d'une multinationale étrangère.
:mrgreen: :texas:


PS : non, je ne crache pas dans la soupe mais il y a des limites au gaspillage.
:cool:
Acrobate du PDF, InDesigner et Photoshopographe
abracadabraPDF.net

#15 jmlevy

    Ceinture Noire

  • Members
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 344 messages

Posté 16 May 2012 - 13:16 PM

Voir le messageMicktoon, le 16 May 2012 - 11:35 AM, dit :

Merci à vous pour toutes ces réponses, personnellement j'ai voulu prendre InDesign car comme à l'époque quand je me servais de photohop pour la première fois j'ai préféré utilisé cette outils quand bien même que je ne comprenais vraiment rien à ce que je faisais :P. Mais dans ce cas je vais essayé Scribus et reprendre par la suite InDesign pour évité d'avoir une licence nul.


Pour répondre à ta question sur la licence JRB, oui nous avons la possibilité d'acheter des licences photoshop, nous avons des partenariats qui nous ramène de l'argent et justement les petites pub misent dans notre journal nous rapporte de l'argent :).

Investis aussi dans un correcteur orthographique et grammatical…



1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

authorised training centre

Centre de Formation Mediabox - Adobe et Apple Authorised Training Center.

Déclaré auprès de la Direction du Travail et de la Formation Professionnelle

Mediabox : SARL au capital de 62.000€ - Numéro d'activité : 11 75 44555 75 - SIRET : 49371646800035

MEDIABOX, 23, rue de Bruxelles, 75009 PARIS

FFP